News de la BEA

BEA 2019: en avant vers le futur sur la base de la tradition

Pour 2019, les organisateurs ont secoué le programme et ont démontré qu’ils savaient construire une offre pertinente et diversifiée. Des moments de plaisir, des tournois riches en action, des offres innovantes et des lieux de rencontre ont donné lieu à dix passionnantes journées de salon pendant lesquelles les 290 000 visiteurs ont pu profiter d’expériences émotionnelles en tous genres. Les éléments traditionnels n’y sont pas étrangers. De nombreux exposés autour de vaches, de chevaux et d’autres animaux présents à la BEA, le Centre Vert et l’espace BEActive ont diverti le public pendant toute la durée du salon. Adrian Affolter, le directeur du secteur BEA, à propos des chiffres de fréquentation légèrement en baisse: «Nous sommes fiers d’avoir touché les 290 000 visiteurs. Nous étions en bonne voie et nous faisions même mieux que les années précédentes pendant longtemps. La météo nous a malheureusement joué un mauvais tour et nous n’avions pas non plus de jours fériés de week-end cette année pendant la BEA.»

 

D’excellents chiffres de vente et des contacts auprès des exposants

«Année après année, nous tenons à faire tout notre possible pour offrir à notre public un salon divers et varié capable de réunir les générations mais aussi de surprendre et d’enthousiasmer le public. Il faut absolument que les visiteurs puissent faire leurs achats chez nos exposants. Tant la diversité de l’offre et les rencontres personnelles que les conseils professionnels et compétents de nos exposants de longue date tant appréciés sont à l’œuvre lors de tout achat en ligne. C’est ce mélange d’aspects qui ont fait leurs preuves et d’innovation qui fait de la BEA 2019 un excellent millésime et qui nous permet aussi de nous projeter dans l’avenir», déclare Adrian Affolter. Yvonne Wettengl, la patronne de Wettengl Gemüsehobel, l’un des exposants, à propos de l’édition 2019: «Nous fêtons cette année le 50anniversaire à la BEA qui reste le plus beau salon de Suisse selon nous. Bien que 2019 n’ait assurément pas été la meilleure année du point de vue de la météo, nous avons tout de même réalisé suffisamment de ventes. Nombre de nos clients habituels de longue date, qui se rendent à la BEA spécialement pour nous, ne nous ont pas non plus déçus cette année.» Thomas Schnider est lui aussi très satisfait de la 68e édition du plus grand événement populaire de Suisse. Le responsable commercial Salons de Möbel Pfister estime: «Nous sommes satisfaits du salon de cette année. Nous avons pu dépasser le chiffre d’affaires de l’année dernière grâce à un vaste public très friand d’achats. La répartition de la halle s’est également avérée une réussite. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de la BEA de l’an prochain.»

 

Des nouveautés et BE Häppy ont été bien reçus

Les organisateurs ont à nouveau prouvé en 2019 qu’ils savent surprendre dans le cadre de la conception de leur programme. L’exposition «50e anniversaire du premier alunissage» a attiré le public avec un mélange d’information, de détente et d’action lors d’un entraînement d’astronautes. La manifestation «D’Musigszene trifft sech ar BEA – live!» initiée par Lukas Eichenberger dans l’espace BE Häppy a déclenché des tonnerres d’applaudissement réguliers grâce à un impressionnant mix de genres délivrés par les 20 artistes présents et grâce à une agréable ambiance de lounge. «Nous sommes subjugués par le feedback positif des visiteurs et des artistes. C’était aussi pour nous un ballon d’essai et nous sommes totalement satisfaits des dix derniers jours. De nombreux visiteurs ont pris le temps d’assister au concert unplugged et de faire une petite pause. Nous-mêmes et la direction du salon savions dès le milieu de la semaine que nous serions à nouveau présents en 2020.» La Pastizaria Cantieni de Ftan participait à la BEA pour la première fois. Son directeur, Curdin Marugg, n’avait pas de compliments assez appuyés: «L’organisation de la direction du salon était extrêmement professionnelle, nous avons établi de nombreux contacts avec des clients et la vente directe a été un succès. Nous ne comprenons pas pourquoi la presse a été critique. Pour nous, le salon a été une expérience positive et nous nous réjouissons déjà de l’édition 2020.»

 

Suisse Toy est de retour

Le salon Suisse Toy remanié a lui aussi trouvé un écho favorable auprès du public. Wolfgang Schickli, Head Exhibitions & Events B2C, est ravi des réactions: «Le feedback positif concernant Suisse Toy nous a montré que nous répondons à un important besoin de notre public avec notre retour. Il s’agit maintenant de continuer à optimiser l’offre pour l’avenir et à la développer conjointement avec le secteur.» Patrick Lutz, propriétaire et directeur de Spielkiste Schweiz AG, qui compte sept succursales en Suisse alémanique, tire lui aussi un bilan favorable du salon: «Un magnifique redémarrage qui recèle un immense potentiel pour le futur! Nous serons également présents à Suisse Toy 2020 dans le cadre de BEA, laissez-vous surprendre.» L’académie des jeux de Brienz et l’association faîtière des jeux et de la communication jouent également un rôle important dans la culture du jeu. Hans Fluri, le directeur de l’académie des jeux, estime: «Être sur place lors du nouveau lancement et faire connaître le jeu intergénérationnel aux visiteurs a été un cadeau pour notre équipe. Fidèles à notre devise «Se détendre sans lâcher prise», nous nous réjouissons déjà de l’édition 2020 de Suisse Toy.»